Chargement Évènements
mardi 29, mercredi 30 juin, jeudi 1er, vendredi 2 juillet • 20h
Théâtre

À vie

Texte Klaus Antes et Christiane Ehrhardt / Traduction Irène Bonnaud/ Mise en scène Sébastien Bournac
acheter

[Avant-premières Avignon Off]

Un comédien. Une parole spontanée qui trébuche, qui raconte quelques souvenirs insignifiants, déroule peu à peu une histoire terrible qui prend à la gorge. Rien ne laisse prédire ce qui arrive, et c’est l’irréparable.
En travaillant sur Fassbinder, Sébastien Bournac a découvert ce témoignage judiciaire bouleversant d’un détenu condamné à perpétuité extrait d’une étude allemande des années 1970, entre sociologie et psychiatrie. Il en a commandé la traduction à Irène Bonnaud.
Dans une trompeuse simplicité, on parcourt la parole brute de Peter Jörnschmidt et les chemins obscurs qui ont conduit au meurtre ce jeune homme comme les autres qui essayait seulement de vivre avec ses contemporains et de s’intégrer.
Mais s’avouer qu’on est un raté est difficile. Et l’avouer à ceux qui l’ont toujours su, c’est pire…

La création de À Vie s’inspire d’un fait réel : en 1968, un jeune allemand, Peter Jörnschmidt, est condamné à perpétuité pour meurtre. Le texte de À Vie est son témoignage de vie sous la forme d’une interview, tiré du livre de Klaus Antes et Christiane Ehrhardt, Perpétuité, les protocoles de la détention, étude psychiatrique allemande consacrée à des détenus et traduite de l’allemand par Irène Bonnaud. Fassbinder s’en est inspiré pour son film : Je veux simplement que vous m’aimiez . Marqué par ce film, Sébastien Bournac souhaite revenir au récit originel du jeune détenu pour restituer sa parole brute et en proposer une version scénique simple dans un espace épuré.

Théâtre Sorano

Durée 1h

+- d'infos

Un reportage judiciaire en forme d’interview tiré du livre de Klaus Antes et Christiane Ehrhardt, Lebenslänglich (Perpétuité, les protocoles de la détention). (Droits réservés) Traduit de l’allemand par Irène Bonnaud (commande de traduction de la Cie Tabula Rasa) Mise en scène et scénographie Sébastien Bournac Avec François-Xavier Borrel Création son et vidéo Loïc Célestin Assistant mise en scène Étienne Blanc Production Compagnie Tabula Rasa.

Coproduction L’Usine – Centre national des arts de la rue et de l’espace public – Tournefeuille / Toulouse Métropole Avec le soutien du Théâtre Sorano, de la Cave Poésie, du TPN – Théâtre du Pont Neuf et du Lycée d’Enseignement général et technologique Toulouse-Lautrec. Ce spectacle reçoit le soutien d’Occitanie en scène. Remerciement au Groupe Cahors – Fondation MAEC. La compagnie Tabula Rasa est conventionnée par la DRAC Occitanie, par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et par la Ville de Toulouse. Avec la participation du Conseil Départemental de la Haute-Garonne. La compagnie Tabula Rasa a bénéficié de l’aide du fonds d’urgence Toulouse Métropole en 2020. La compagnie Tabula Rasa est en partenariat artistique avec le Théâtre Sorano [2019/21].

étreindre l'horizon!

les infos pratiques

la newsletter

Entrez votre email pour recevoir la newsletter du Sorano. Vous pourrez facilement et à tout moment vous désinscrire.

rechercher