Chargement Évènements

Depuis 15 ans, l’insolente compagnie à l’humour corrosif menée par Jean- Christophe Meurisse convertit les zones sensibles de la société en terrain de jeu et de bataille. Qu’elle dépèce le couple, ravage le Réveillon de Noël familial ou s’attaque à l’identité nationale, elle fait succès de tout, partout où elle passe. Avec La Vie est une fête, nous voici dans les couloirs d’un service des urgences psychiatriques, l’un des rares endroits à recevoir quiconque à toute heure sans exception d’âge, de sexe, de nationalité, avec pour trame de fond la porosité des êtres aux violences, aux incohérences politiques et sociales, aux transformations brutales de notre monde.
Au cœur de ce territoire d’humanité coupé de toute civilisation, les internes débordés s’activent. Pouvons-nous tous devenir fous ? Rien n’est plus humain que la folie. Et la folie ne serait-elle pas l’ultime chemin pour réinventer l’amour, pour réinventer la vie, pour réinventer la beauté ?

Saison 22/23

mercredi 5, jeudi 6, vendredi 7 et samedi 8 octobre • 20h

La vie est une fête

Théâtre

Jean-Christophe Meurisse / Les Chiens de Navarre


Théâtre Sorano
Durée 1h45

Recommandé à partir de 14 ans


Depuis 15 ans, l’insolente compagnie à l’humour corrosif menée par Jean- Christophe Meurisse convertit les zones sensibles de la société en terrain de jeu et de bataille. Qu’elle dépèce le couple, ravage le Réveillon de Noël familial ou s’attaque à l’identité nationale, elle fait succès de tout, partout où elle passe. Avec La Vie est une fête, nous voici dans les couloirs d’un service des urgences psychiatriques, l’un des rares endroits à recevoir quiconque à toute heure sans exception d’âge, de sexe, de nationalité, avec pour trame de fond la porosité des êtres aux violences, aux incohérences politiques et sociales, aux transformations brutales de notre monde.
Au cœur de ce territoire d’humanité coupé de toute civilisation, les internes débordés s’activent. Pouvons-nous tous devenir fous ? Rien n’est plus humain que la folie. Et la folie ne serait-elle pas l’ultime chemin pour réinventer l’amour, pour réinventer la vie, pour réinventer la beauté ?

Mise en scène Jean-Christophe Meurisse • Collaboration artistique Amélie Philippe • Jeu Delphine Baril, Lula Hugot, Charlotte Laemmel, Anthony Paliotti, Gaëtan Peau, Ivandros Serodios, Fred Tousch et Bernie • Régie générale, décors et construction François Gauthier-Lafaye • Création lumière Stéphane Lebaleur • Création son Pierre Routin • Régie plateau Nicolas Guellier • Régie costumes Sophie Rossignol • Machiniste Augustin Grenier Direction de production Antoine Blesson • Administration de production Jason Abajo • Chargées d’administration, de production et de communication Flore Chapuis et Marianne Mouzet • Stagiaire en administration, production et communication Flora Courouge • Agence de presse Rémi Fort et Yannick Dufour / MYRA.

Coproduction Les Nuits de Fourvière – Festival international de la Métropole de Lyon ; La Villette – Paris ; MC2 : Maison de la Culture de Grenoble ; Le Volcan scène nationale du Havre ; TAP – Théâtre Auditorium de Poitiers ; Teatros del Canal – Madrid ; Le Quartz scène nationale de Brest ; MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis ; La Rose des Vents scène nationale de Villeneuve d’Ascq ; Scène nationale Carré-Colonnes – Bordeaux Métropole ; Les Salins scène nationale de Martigues ; Le Manège scène nationale de Maubeuge ; Château Rouge scène conventionnée d’Annemasse ; La Comète scène nationale de Châlons-en-Champagne ; L’Onde Théâtre Centre d’art de Vélizy-Villacoublay. Avec le soutien du Théâtre des Bouffes du Nord, de la Ferme du Buisson scène nationale de Marne-la-Vallée et de la Maison des Arts de Créteil. La compagnie Chiens de Navarre est soutenue par la DRAC Île-de-France – ministère de la Culture et la Région Île-de-France au titre de la Permanence Artistique et Culturelle.