Chargement Évènements

Cérémonie païenne et conte initiatique

Le Jour de l’Ours est un huis-clos à l’orée d’un bois où se croisent quatre personnages écorchés, venus purger leurs désirs et soigner leurs maux dans cette forêt inquiétante où le fantastique affleure.
À l’origine de cette fiction écrite par Simon Grangeat à l’invitation de Muriel Sapinho, il y a toute une enquête sur le phénomène prostitutionnel à la Jonquera et la construction sociétale de la virilité et du masculin sur ce territoire frontalier. Et puis il y a aussi un pas de côté avec la découverte à quelques kilomètres de là des dernières fêtes médiévales métropolitaines, les fêtes de l’ours du Haut-Vallespir : une histoire d’hommes et de Bête…
Pour cette création en forme de parabole et de rituel, la compagnie Les Petites Gens revendique un théâtre engagé, épique, physique, sensoriel et évocatoire, qui convoque autant la force du Verbe que la puissance des symboles.

 

Saison 22/23

mercredi 16 • 20h30 / jeudi 17 novembre • 18h30

Le Jours de l’Ours

Théâtre

SUPERNOVA #7

Simon Grangeat / Muriel Sapinho / Cie Les Petites Gens


Avec et au Théâtre Jules Julien, 6 Av. des Écoles Jules Julien, 31400 Toulouse

Durée 1h40

 


Cérémonie païenne et conte initiatique

Le Jour de l’Ours est un huis-clos à l’orée d’un bois où se croisent quatre personnages écorchés, venus purger leurs désirs et soigner leurs maux dans cette forêt inquiétante où le fantastique affleure.
À l’origine de cette fiction écrite par Simon Grangeat à l’invitation de Muriel Sapinho, il y a toute une enquête sur le phénomène prostitutionnel à la Jonquera et la construction sociétale de la virilité et du masculin sur ce territoire frontalier. Et puis il y a aussi un pas de côté avec la découverte à quelques kilomètres de là des dernières fêtes médiévales métropolitaines, les fêtes de l’ours du Haut-Vallespir : une histoire d’hommes et de Bête…
Pour cette création en forme de parabole et de rituel, la compagnie Les Petites Gens revendique un théâtre engagé, épique, physique, sensoriel et évocatoire, qui convoque autant la force du Verbe que la puissance des symboles.

 

Écriture Simon Grangeat • Mise en scène Muriel Sapinho • Avec Marie Bencheikh, Jean-Baptiste Epiard, Samuel Martin, Isabelle Olive • Création lumière et régie technique Mathieu Dartus • Création sonore Michaël Filler • Assistante à la mise en scène Amélie Jegou • Scénographie Marion Gervais • Costumes Llana Cavallini • Regard extérieur Marie Hallet • Administration, production Anne-Lise Floch.

Coproduction Collectif En-jeu. Accueil en résidences : Espace Culturel des Corbières (11), Le Tracteur (31), Service Culturel de la Ville d’Alénya (66) , Théâtre Albarède, Communauté  de Communes des Cévennes Gangeoises et Sumènoises (34), Théâtre de la Maison du Peuple, scène conventionnée d’intérêt national Art en territoire, Millau (12) , Le Théâtre dans les Vignes, Couffoulens (11), L’Estive, Scène Nationale de Foix et de l’Ariège (09). Soutiens : Occitanie en scène (dans le cadre de son accompagnement au Collectif En Jeux) ; Région Occitanie (dispositif Résidences association).