Chargement Évènements

Le Nimis Groupe frappe fort, une fois encore. Après leur premier spectacle* qui interrogeait les politiques migratoires de l’Union européenne et leurs incidences économiques, le collectif pose son regard affûté sur les dispositifs d’enfermement pour étrangers, ces corps que l’on ne veut pas voir… Il décortique les rouages du travail humanitaire (et du business) qui se déploie dans la plupart des camps du monde loin des regards, dans l’angle mort de nos démocraties.
Par le biais de l’investigation théâtrale, avec finesse et non sans humour, Portraits sans paysage convoque sur scène des témoignages, des prises de paroles et scrute le système de ces camps de l’intérieur en écoutant les personnes qui s’y trouvent enfermées ou qui y travaillent : des détenus, des exilés, des travailleurs sociaux, des humanitaires, des juristes, des psychologues, des policiers, mais aussi des bénévoles, des hébergeurs… Implacable et salutaire !

*Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu accueilli en 2018 au Théâtre Sorano

Saison 22/23

mercredi 12, jeudi 13 et vendredi 14 octobre • 20h

Portraits sans paysage

Théâtre

Nimis Groupe



Le Nimis Groupe frappe fort, une fois encore. Après leur premier spectacle* qui interrogeait les politiques migratoires de l’Union européenne et leurs incidences économiques, le collectif pose son regard affûté sur les dispositifs d’enfermement pour étrangers, ces corps que l’on ne veut pas voir… Il décortique les rouages du travail humanitaire (et du business) qui se déploie dans la plupart des camps du monde loin des regards, dans l’angle mort de nos démocraties.
Par le biais de l’investigation théâtrale, avec finesse et non sans humour, Portraits sans paysage convoque sur scène des témoignages, des prises de paroles et scrute le système de ces camps de l’intérieur en écoutant les personnes qui s’y trouvent enfermées ou qui y travaillent : des détenus, des exilés, des travailleurs sociaux, des humanitaires, des juristes, des psychologues, des policiers, mais aussi des bénévoles, des hébergeurs… Implacable et salutaire !

*Ceux que j’ai rencontrés ne m’ont peut-être pas vu accueilli en 2018 au Théâtre Sorano

Conception Nimis Groupe • Porteuse de projet  Anne-Sophie Sterck • Mise en scène, dramaturgie & interprétation Jeddou Abdel Wahab, David Botbol, Pierrick De Luca, Tiguidanké Diallo Tilmant, Fatou Hane, Anne-Sophie Sterck, Sarah Testa en alternance avec Yaël Steinmann & Anja Tillberg en alternance avec Olivia Harkay et Marion Lory • Participation à l’interprétation Florent Arsac en alternance avec Célia Naver, Nicolas Marty en alternance avec Corentin Christiaens & Lucas Hamblenne • Co-mise en scène et dramaturgie Yaël Steinmann • Écriture Anne-Sophie Sterck & collective • Assistanat général Ferdinand Despy • Création son et arrangement chant Florent Arsac • Régie son Florent Arsac en alternance avec Célia Naver • Création lumières et direction technique Nicolas Marty • Régie lumières Nicolas Marty en alternance avec Corentin Christiaens • Création scénographique Val Macé • Création costumes Béatrice Pendesini • Régie plateau Lucas Hamblenne • Médiation culturelle Marion Lory & collective • Avec le regard complice de Aristide Bianchi, Jérôme de Falloise, Romain David, Élena Doratiotto, Raven Rüell & Youri Vertongen • Administration, production et diffusion Catherine Hance, Aurélie Curti et Laetitia Noldé (Wirikuta asbl).

Une production Nimis groupe Asbl / Wirikuta Asbl. Création Studio Théâtre National Wallonie-Bruxelles. Coproduction : Théâtre National Wallonie-Bruxelles, maison de la culture de Tournai / maison de création, Théâtre de Namur, Mars – Mons arts de la scène, Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, Théâtre Sorano (Toulouse), le Réel Enjeu (Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine, Le 140 à Bruxelles, L’Ancre – Théâtre Royal à Charleroi, Théâtre de La Cité à Marseille, Théâtre des Doms à Avignon, Le Forum Jacques Prévert à Carros, Théâtre La Renaissance à Mondeville), La Coop ASBL, Shelter Prod. Avec le soutien du taxshelter.be, ING & tax-shelter du Gouvernement fédéral belge, Zoo théâtre, Quai 41, La Bellone, Théâtre Poème 2, Théâtre Les Tanneurs, le Brass et Arsenic2. Nous tenons tout particulièrement à remercier : Nicolas Autheman, Ayuni, Dominique Bela, Selma Benkhelifa, Mathieu Bietlot, Ségolène Bodson, François-Joseph Botbol, Robin Bronlet, Maria Busse, Jonathan Châtel et les étudiants du CET Louvain-la-Neuve, Colette, Marie-France Collard, Coralie, Alice Corbet, Marie Cosnay, Andrew Crosby, Tiphanie Daix, Evelyne Dal, Elodie Degavre, Céline De Vos, Etorkinekin, Cihan Gunes, Marianne Hansé, Olivia Harkay, Henriette, Hélène Hiessler, Ibrahima, Paul Jacques, Clara Lecadet, Kevin Lerat, Jean Leroy, Camille Louis, Léa Macias, Marwan, Michel, Mina, Moriba, Bernadette Mousques, Moustafa, Alphonse Munyaneza, Omar, Nimetulla Parlaku, Ninon Mazeaud & La petite maison, Jonathan Nyckees Marie Quirynen, Rime et Naïm, Claire Rodier, Beata Szparagowska, Sybille Gioe, Hélène Trabelssi, Michel Villée, Virginie, Yassan, Hassan Yassin, Judith Ribardière, Lucyle Massu et Eugénie Poste.
Spectacle accueilli avec le soutien de La Biennale – Festival international des arts vivants Toulouse Occitanie.